Pain au céleri

La présentation commerciale du produit en forme de meule de pierre, et l’absence de produits phytosanitaires dans la farine (car appellation biologique) évoque un côté traditionnel et authentique. L’adjonction du céleri permet de diminuer l’apport calorifique du pain car il est pauvre en glucide et ne possède que 18 calories (75 KJ) pour 100 g. Le céleri est une mine de vitamines A, B et C et de minéraux comme le phosphore, le calcium, le magnésium, le potassium ou le sodium et en oligo-élements fer, zinc, manganèse, sélénium, mobylène grâce auxquels l’organisme peut lutter contre l’hypertension, comme le prouvent des études menées par des chercheurs de Chicago, les rhumatismes, la goutte, les problèmes de vision et selon certaines pratiques il contiendrait des propriétés qui protègent contre la prolifération des cellules cancéreuses. Bonne source de fibres en nutrition, en naturopathie, on l’utilise comme un fortifiant de l’estomac et diurétique reconnu. Il constitue un draineur des reins. Il aurait même des propriétés aphrodisiaques en aidant le cycle de production de la testostérone.

Sylvain Herviaux, Meilleur Ouvrier de France 2011